Skip to main content

Objectifs du président-directeur général de l’ICANN pour l’exercice fiscal 2020

Tous les ans, je cherche à identifier des opportunités stratégiques d'amélioration pour l'organisation ICANN. Un élément clé de ce processus consiste à travailler avec le Conseil d'administration en vue d'établir mes objectifs pour le prochain exercice fiscal. Dans le cadre de notre engagement de responsabilité et de transparence, je souhaite partager mes objectifs en tant que PDG pour l'exercice fiscal 2020 (FY20).

Ces objectifs impliquent pour moi d'examiner d'un regard nouveau les enjeux et les nouvelles propositions, ainsi que de veiller à la mise en place des projets existants. Avec l'équipe de direction de l'organisation ICANN, j'établirai les priorités des étapes à suivre pour atteindre ces objectifs et je mesurerai nos progrès. Notre objectif est de faire en sorte que l'ensemble de l'organisation ICANN soit alignée, ce qui nous permettra de travailler de concert au service de l'intérêt public et d'accomplir l'importante mission de l'ICANN.

Objectifs annuels pour l'exercice fiscal 2020, établis par le président-directeur général

Note : l'exercice fiscal 2020 de l'ICANN va du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Les objectifs du président-directeur général sont établis pour une période de 12 mois, avec une évaluation de performance qui intervient après le 31 janvier 2020.

Gestion des risques pour la sécurité de l'écosystème du système des noms de domaine (DNS)

Créer un centre de facilitation consacré aux risques pour la sécurité de l'écosystème du DNS. Ce centre devrait établir et promouvoir des meilleures pratiques, faciliter la communication entre les participants à l'écosystème et mettre en œuvre des processus pour aider la communauté à gérer les menaces. De plus, il devrait fournir des exercices et des études liés à la sécurité de l'écosystème du DNS. Les opérateurs de domaines de premier niveau et les parties concernées de l'ICANN, telles que le SSAC et le RSSAC, devraient être impliquées dans cette initiative.

Plan stratégique quinquennal

Une grande partie des objectifs et des initiatives du plan stratégique représenteront une expansion du travail que nous menons, sans augmentation des ressources. Cela crée la nécessité et la possibilité d'examiner le travail que nous effectuons aujourd'hui, afin d'en évaluer la pertinence et les résultats obtenus, et redéfinir les priorités de nos efforts. La communication avec la communauté sera un élément essentiel pour établir avec succès ces priorités. Nous travaillerons avec différents sous-groupes de la communauté pour assurer un suivi de la mise en œuvre du plan stratégique quinquennal. En interne, nous désignerons un membre de l'équipe de direction qui agira en tant que liaison. Une partie importante de cet effort concerne le travail qui sera fait avec les sous-groupes de la communauté pour établir des rapports financiers et des rapports de mesure des activités.

Procédures pour des séries ultérieures de nouveaux gTLD (Sub Pro)

Créer un comité directeur Sub Pro, constitué de membres concernés de l'équipe de direction. Ce groupe sera responsable de la gestion du budget général et de la prise de décisions stratégiques. La Division des domaines mondiaux (GDD) présidera le Comité directeur, et le gestionnaire principal de projets fera rapport au Comité directeur. Rattachés au gestionnaire principal de projets, il y aura différents sous-projets, dirigés par différents chefs de projet. Le gestionnaire principal de projets sera choisi par le Comité directeur. Les chefs de projet responsables des sous-projets seront proposés par le gestionnaire principal de projets mais devront être acceptés par le Comité directeur. Chaque chef de projet sera responsable de son projet et du budget associé à celui-ci. Tous les sous-projets devront se conformer aux mêmes principes et utiliser les mêmes outils.

Relation avec les gouvernements

  • Examiner les processus de travail internes relatifs à notre relation avec les gouvernements. Cela concerne le travail de sensibilisation global mené auprès des gouvernements et des OIG, ainsi que le travail sur des domaines spécifiques effectué avec le Comité consultatif gouvernemental (GAC), et l'initiative de veille réglementaire et législative.
  • Proposer aux leaders de la communauté un mécanisme de rétroaction sous forme de groupe de consultation simplifié. Le travail de ce groupe sera régi de manière générale par les concepts établis dans le cadre uniforme de principes régissant les groupes de travail intercommunautaires (CCWG), élaboré conjointement par les Conseils de la ccNSO et de la GNSO en septembre 2016. L'actuel Groupe de travail intercommunautaire sur la gouvernance de l'Internet (CCEG-IG) pourrait éventuellement voir changer son mandat pour accueillir cet effort.

Rationalisation des systèmes

Achever le passage de l'Initiative relative à la transparence des informations (ITI) vers la Plateforme de transparence des informations (ITP), afin de basculer d'une initiative vers une plateforme. Cette transition sera très importante pour aligner une grande partie des systèmes existants, ainsi que pour y intégrer un grand nombre de services Web dont nous assurons la gestion et qui existent en dehors de https://icann.org.

Gestion de projets à l'organisation ICANN

Créer des « réseaux » au sein de l'organisation ICANN pour certains rôles définis, tel que celui de gestionnaire de projets. Pour donner un exemple de comment cela fonctionnerait, le « réseau » aurait pour tâche l'élaboration d'un manuel de gestion de projets, l'identification d'outils de gestion de projets à utiliser dans toute l'organisation, et le développement d'un cadre pour le processus de gestion de projets.

Règlement général sur la protection des données (RGPD)

Continuer à obtenir des orientations juridiques des organisations de protection de données pour savoir si un modèle d'accès unifié est possible et conforme au RGPD.

Renforcer l'efficacité et la mise en œuvre des recommandations issues des révisions

Continuer à soutenir le Conseil d'administration dans son dialogue avec la communauté sur les priorités et la faisabilité des recommandations découlant des révisions, ainsi que sur l'efficacité de leur mise en œuvre.

Équipe de supervision de la mise en œuvre (IOT) du processus de révision indépendante (IRP)

  • Soutenir le Conseil d'administration dans son dialogue avec la communauté pour restructurer l'IOT afin qu'il puisse achever son travail de manière opportune.
  • Recommander au Conseil d'administration un processus final pour identifier des membres du panel permanent de révision indépendante.

Projet d'analyse de la collision de noms

  • Étude 1 : s'assurer que le projet dispose des ressources et du financement adéquats pour se conformer aux responsabilités de l'ICANN en matière d'approvisionnement et de livrables de gestion de projets.
  • Décision : prendre des mesures pour une prise de décision opportune sur la mise en place d'une deuxième étude.

Évolution des services racine du DNS et de leur gouvernance (RSSAC037 /RSSAC038)

  • Consultation publique : présenter au Conseil d'administration de l'ICANN le rapport de la procédure de consultation publique sur l'évolution de la gouvernance du système des serveurs racine (RSS) et lancer un appel à volontaires pour constituer le groupe de travail sur la gouvernance (GWG).
  • Estimation de coûts : travailler avec le Comité de finances du Conseil d'administration pour produire des estimations de coûts, comme indiqué dans la recommandation 2 du RSSAC038.
  • Recommandations du Conseil d'administration : travailler avec le CWG, le RSSAC et le Comité technique du Conseil d'administration afin de proposer au Conseil :

    • un modèle de gouvernance du RSS ;
    • des stratégies d'atténuation de risques pour le RSS ;
    • un plan pour la poursuite des travaux sur l'évolution des services racine du DNS et de leur gouvernance (RSSAC037/038) pendant l'exercice fiscal 2021.

Comments

    Domain Name System
    Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."