Skip to main content

Blog du président du Conseil d’administration : réunion générale annuelle virtuelle ICANN69

Le mois dernier, la communauté de l’ICANN s’est donné rendez-vous à sa réunion générale annuelle (AGM), qui a aussi été notre troisième réunion publique de l’ICANN. Nous continuons à faire de notre mieux malgré les circonstances, et c’est pourquoi je souhaitais vous remercier d’avoir participé à cette réunion et d’y avoir travaillé ensemble de manière constructive et efficace en dépit des difficultés que pose ce nouveau format.

Le lundi 19 octobre, le Conseil d’administration de l’ICANN a organisé une séance avec la communauté pour connaître ses réactions par rapport au format virtuel qui est venu remplacer les réunions en présence en raison de la pandémie mondiale. Cette initiative s’inscrit dans le cadre plus large de nos efforts pour mieux comprendre comment faire évoluer les réunions publiques de l’ICANN, afin que notre communauté dispose des outils et des ressources dont elle a besoin pour mener à bien son travail de manière efficace. Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cette séance et qui nous ont fait part de leurs idées. Elles serviront à mettre au point les recommandations que l’organisation adressera au Conseil d’administration concernant les réunions publiques.

Priorités du Conseil d’administration

À l’instar de toutes nos réunions publiques, l’ICANN69 a été l’occasion pour le Conseil d’administration de discuter de sujets qui sont prioritaires pour la communauté et pour les membres du Conseil.

Depuis l’ICANN66 à Montréal (Canada), la question de l’utilisation malveillante du système des noms de domaine (DNS) a été au cœur des discussions de la communauté. À mesure que l’intérêt porté à la sécurité du DNS s’accroît, il devient de plus plus évident et reconnu que nous devons prendre des mesures pour atténuer ensemble les risques associés à ces menaces. Le Conseil d’administration continue de suivre ces discussions avec grand intérêt.

Après l’approbation du Rapport final de la deuxième étape du processus accéléré d’élaboration de politiques (EPDP) par Conseil de l'Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO), le Conseil d'administration travaille étroitement avec la GNSO afin de déterminer la meilleure suite à donner à ces recommandations. Ce travail inclut un dialogue concernant une éventuelle étape de conception opérationnelle (ODP), destinée à définir et à évaluer les effets des recommandations de politique proposées. Comme je l’ai dit à plusieurs reprises pendant l’ICANN69, le Conseil d’administration considère que l’ODP est une étape importante, non seulement pour accroître la transparence et la responsabilité mais également pour mieux étayer nos décisions de mise en œuvre.

Un autre sujet qui a suscité beaucoup d’intérêt pendant l’ICANN69 concerne les discussions en cours sur l’amélioration de l’efficacité du modèle multipartite de l’ICANN. Il est fondamental de faire évoluer la manière dont nous travaillons ensemble pour continuer à assurer notre mission de manière efficace dans le cadre de notre modèle ascendant et mutipartite. Nous continuerons à nous concentrer sur ces efforts, d’autant qu’ils sont en lien avec un certain nombre de recommandations issues du travail de la troisième équipe de révision de la responsabilité et de la transparence (ATRT3).

Changements au sein du Conseil d'administration de l’ICANN

Après neuf années de service, nous avons dit au revoir à Chris Disspain, membre du Conseil d’administration. Chris fait partie de la communauté de l’ICANN depuis plus de deux décennies. C’est peu de dire que son expérience et son dévouement nous manqueront. Parmi ses nombreuses contributions on peut citer son rôle moteur dans la création de l’Organisation de soutien aux extensions géographiques (ccNSO), ainsi que le rôle clé qu’il a joué dans le transfert du rôle de supervision des fonctions IANA, le lancement de la première série de noms génériques de premier niveau (gTLD) et l’EPDP de la GNSO sur la spécification temporaire relative aux données d’enregistrement des gTLD.

Bien qu’attristés par le départ de notre collègue et ami après trois mandats complets au sein du Conseil, nous sommes ravis d’accueilir Patricio Poblete comme le plus récent administrateur nommé par la ccNSO. Patricio contribue au travail de l’ICANN depuis longtemps, ce qui facilitera certainement son intégration dans un Conseil qui demeure pour le reste inchangé.

Reconduit par le Comité consultatif At-Large (ALAC) en 2017, León Sánchez, vice-président du Conseil d’administration, entame désormais son deuxième mandat. Matthew Shears a été reconduit par la GNSO en juin, et Sarah Deutsch et Avri Doria, désignées par le Comité de nomination, débutent également leur deuxième mandat. Le Conseil d’administration a aussi décidé de prolonger le contrat de Göran Marby en tant que PDG de l’ICANN jusqu’en mai 2024.

Réunion du Conseil d’administration

Le dernier jour de notre AGM, le Conseil d’administration a tenu deux réunions : une réunion ordinaire et une réunion organisationnelle, au cours desquelles un certain nombre de résolutions ont été approuvées. Voici les moments forts de ces réunions :

Réunion ordinaire

  • Le Conseil s’est prononcé sur chacune des 11 recommandations figurant dans le tableau de suivi sous la rubrique « Recommandations en suspens de l’équipe chargée de la révision de la concurrence, de la confiance et du choix du consommateur (CCT-RT) : décision du Conseil sur 11 recommandations ».
    • Pour les six recommandations qui restent encore en suspens, le Conseil d’administration a demandé au président-directeur général de l'ICANN de finir dans les meilleurs délais les tâches en amont nécessaires pour que le Conseil se prononce sur ces recommandations.
  • Il a été reconnu que le Conseil pourrait prendre une décision qui pourrait ou non suivre l’avis du Comité consultatif gouvernemental (GAC) concernant la portée d’un mécanisme permanent de notification pour l’enregistrement par des tiers de noms de domaine de second niveau correspondant aux acronymes des organisations gouvernementales (OIG) qui font partie de la liste établie par le GAC.
    • Le Conseil d’administration a lancé le processus de consultation avec le GAC prévu pour de tels cas.

Réunion organisationnelle

  • Le Conseil d’administration a approuvé et demandé la création du Comité de planification stratégique du Conseil d'administration (BSPC) et a adopté la charte du nouveau comité présentée par le Comité de gouvernance du Conseil d'administration (BGC).
    • Cette décision du Conseil vise à coordonner et à améliorer le suivi de la planification stratégique de l’ICANN pour en faire une activité permanente qui ne se limite pas aux seuls cycles quinquennaux de planification.

J’exprime ma plus profonde gratitude à tous ceux qui ont participé à l’ICANN69 de partout dans le monde. Malgré les contraintes que pose le décalage horaire lorsque les événements virtuels s’étendent sur plusieurs jours, l’ICANN69 a été une réunion extrêmement productive. Ensemble, nous avons réussi a faire avancer significativement le travail qui nous permet de nous acquitter de notre mission. Je respecte profondément votre volonté de participation et l’engagement dont vous faites preuve à l’égard de la mission de l’ICANN. C’est sans doute ce dévouement qui rend possible le travail qui a été accompli. Au nom du Conseil d’administration : merci !

Comments

    Domain Name System
    Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."