Skip to main content

Les audits annuels des fonctions IANA valident les contrôles en place dans les systèmes de l'ICANN

Cette page est disponible en:

Los Angeles, le 29 mars 2018. La Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) a complété l'audit effectué sur les services de l'entité Identificateurs techniques publics (PTI) relatifs aux systèmes de maintenance et d'attribution de registres (RAMS), ainsi qu'aux extensions de sécurité du système des noms de domaine (DNSSEC), assurés dans le cadre des fonctions IANA. Le cabinet international d'experts-comptables PricewaterhouseCoopers (PwC) a mené les audits pour la période comprise entre le 1er octobre 2016 et le 30 novembre 2017.

Pour la cinquième année consécutive, la certification de contrôle de sociétés de service (SOC) niveau 2 obtenue suite à l'audit mené sur les services RAMS de la PTI montre que l'organisation ICANN possède des contrôles appropriés pour garantir la sécurité, la disponibilité et l'intégrité du traitement des requêtes IANA.

Pour la huitième année consécutive, l'ICANN a obtenu la certification de contrôle de sociétés de service (SOC) niveau 3 pour sa gestion de la clé de signature de clé des DNSSEC, qui est l'ancre de confiance du système des noms de domaine. La certification SOC 3 sert à attester que des contrôles de sécurité efficaces sont en place pour gérer la clé de signature de clé. Le certificat est disponible sur : http://iana.org/audits.

Les audits SOC évaluent les mécanismes de contrôle mis en place par les organisations pour vérifier « les principes et critères à la base de services fiables ». Ils sont menés par l'Association professionnelle américaine des experts comptables (AICPA). En août 2017, l'organisation IANN a lancé un appel à propositions afin de trouver un auditeur indépendant pour effectuer les futurs audits SOC. Après un examen approfondi des candidatures reçues, le cabinet RSM US LLP a été sélectionné pour mener ces audits à partir du 1er octobre 2017. « PwC a fait un excellent travail d'audit depuis 2010 et nous a aidé à établir une culture de contrôles de vérification au sein de notre organisation. Les meilleures pratiques de l'industrie préconisent de changer périodiquement d'auditeurs afin d'apporter un regard nouveau sur l'organisation. C'est pourquoi nous avons décidé que le moment était venu de procéder à ce changement afin de préserver la confiance de la communauté dans notre prestation de services. Nous sommes reconnaissants à PwC pour ses nombreuses années de service et accueillons maintenant l'équipe RSM », a signalé Kim Davies, vice-président de l'ICANN en charge de l'IANA. Kim Davies est aussi président de l'entité Identificateurs techniques publics (PTI), une société affiliée à l'ICANN qui est chargée d'assurer les fonctions IANA.

À PROPOS DE l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."