Skip to main content

L'édition 2018 du prix éthos multipartite rend hommage à Stéphane Van Gelder

Cette page est disponible en:

ICANN announces Stéphane Van Gelder as 2018 Multistakeholder Ethos Award recipient

Panama, le 24 juin 2018. La Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) a le plaisir d'annoncer le lauréat de l'édition 2018 du prix éthos multipartite. Cette année, le panel sélection de la communauté rend hommage posthume à un membre de longue date de la communauté de l'ICANN : Stéphane Van Gelder. Le prix a été remis ce matin à sa femme, Julie Talfournier Van Gelder, dans le cadre de la 62e réunion de l'ICANN, à Panama.

Keith Drazek, membre de la communauté, a présenté le prix au nom du panel de la sélection de la communauté. Il a passé en revue les nombreuses contributions de Van Gelder, en témoignant à quel point il était admiré pour « sa passion, son impartialité, sa capacité à faire ressortir le meilleur de chacun et son véritable talent pour unir les personnes ».

Cherine Chalaby, président du Conseil d'administration de l'ICANN, et Göran Marby, président‑directeur général de l'ICANN, ont aussi partagé leurs souvenirs de Stéphane Van Gelder. « On ne saurait trop insister sur l'influence que Stéphane Van Gelder a eue sur la communauté de l'ICANN, ainsi que sur beaucoup d'entre nous », a indiqué Chalaby. Marby a encouragé les membres de la communauté présents à suivre l'exemple de Stéphane et à continuer à travailler « sans perdre de vue les personnes derrière les discussions ». Marby a donné la parole à Julie Talfournier Van Gelder, qui a parlé avec beaucoup d'émotion de son mari, un homme qui a su « aider beaucoup de personnes à découvrir leurs propres forces et talents ».

Le prix éthos multipartite récompense des membres de la communauté de l'ICANN qui ont fait des contributions remarquables au modèle multipartite de l'ICANN pour la gouvernance de l'Internet. Stéphane Van Gelder a été choisi parmi un groupe de 16 candidats pour l'esprit de coopération dont il a toujours fait preuve en vue de favoriser le consensus. Le panel de sélection de la communauté, composé de neuf membres issus de différentes organisations de soutien et comités consultatifs, a souhaité reconnaître Van Gelder pour son immense dévouement et son engagement en faveur du modèle multipartite de l'ICANN, qui ont servi d'exemple à d'autres membres de la communauté. Les contributions de Van Gelder illustrent parfaitement l'idéal de consensus sur lequel repose le modèle multipartite, ce qui fait de lui le candidat parfait au prix éthos multipartite 2018.

Dès le début du processus de sélection effectué par le panel de la communauté, la candidature de Stéphane Van Gelder s'est démarquée par le soutien dont elle a bénéficié de la part d'au moins 10 différents groupes, individus et leaders de la communauté. Ce soutien sans précédent a été très vite reconnu par le comité de sélection comme un élément important. L'ampleur de ce soutien intercommunautaire en dit long sur les répercussions du travail réalisé par Van Gelder dans chacun des domaines considérés dans les critères du prix : combattre le travail en silo, favoriser le travail transversal entre différents groupes, débattre de manière collégiale, auxquels viennent s'ajouter un éventail de contributions majeures dont il a été à l'origine au fil des années.

Les contributions de Van Gelder ont été remarquables, et le niveau de soutien de la communauté de l'ICANN indéniable. De 2008 à 2012, il a siégé au Conseil de l'Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) en représentation de l'unité constitutive des bureaux d'enregistrement (devenue aujourd'hui le Groupe des représentants des bureaux d'enregistrement). Au Conseil de la GNSO, il a été élu vice-président en 2010 et président pour deux mandats consécutifs, en 2011 et en 2012. Pendant son mandat à la tête du Conseil de la GNSO, Van Gelder a supervisé et piloté de multiples projets majeurs, dont :

  • la mise à jour complète des procédures opérationnelles de la GNSO ;
  • la création du groupe de travail consacré à l'analyse de la stabilité et la sécurité du système des noms de domaine (DNS), conjointement avec le Comité consultatif At-Large (ALAC), l'Organisation de soutien aux extensions géographiques (ccNSO) et l'Organisation de ressources de numéros (NRO) ;
  • la finalisation des processus d'élaboration de politiques (PDP) relatifs au fast flux, à la récupération de noms de domaine post-expiration et au transfert de noms de domaine entre bureaux d'enregistrement (IRTP) Partie B ; et la création du groupe de travail conjoint ccNSO-GNSO sur les noms de domaine internationalisés ;
  • le lancement des PDP relatifs à la partie C de l'IRTP et au verrouillage de noms de domaine soumis à des procédures uniformes de règlement de litiges ;
  • la finalisation du Guide de candidature du Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (nouveaux gTLD) et le lancement du Programme.

Van Gelder a également contribué pendant de nombreuses années au travail du Comité de nomination de l'ICANN depuis 2013, en qualité de président en 2015 et de président adjoint en 2017.

Il a été un membre très respecté et apprécié de la GNSO mais aussi de la communauté de l'ICANN dans son ensemble. Sa passion sincère, son énergie, son engagement en faveur de la mission de l'ICANN et ses réalisations dans les différents rôles qu'il a occupés au sein de la communauté ont été sans pareil. Ces qualités et ces accomplissements ne font que renforcer le choix de Stéphane Van Gelder comme lauréat de l'édition 2018 du prix éthos multipartite. En ce moment où nous célébrons ses contributions, l'ICANN souhaite adresser ses plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à ses collègues.

Lancé en 2014 à l'occasion de la 50e réunion de l'ICANN, le prix éthos multipartite récompense les participants de l'ICANN qui ont travaillé à la recherche de solutions basées sur le consensus, ont reconnu l'importance du modèle multipartite de gouvernance de l'Internet de l'ICANN et ont largement répondu aux intérêts de l'ICANN et de sa communauté.

###


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."