Skip to main content

L’ICANN embauche son premier directeur de la protection des consommateurs

Cette page est disponible en:

LOS ANGELES —23 mai 2017 — L'ICANN a annoncé aujourd'hui que Bryan Schilling se joindra à l'organisation comme le premier directeur de la protection des consommateurs, relevant directement de Jamie Hedlund, vice-président en charge de la conformité contractuelle et de la protection des consommateurs. Bryan apporte à l'ICANN plus de 15 années d'expérience en loi internationale et affaires gouvernementales, dont la majorité passée dans le travail sur la confidentialité des données et les questions technologiques dans le cadre de l'application de la loi et l'espace de sécurité dans le monde.

ICANN Hires First Consumer Safeguards Director

S'exprimant à propos du rôle, Schilling a commenté, « Au fil des ans, j'ai développé une passion pour la recherche de moyens de concilier les droits de la concurrence et les besoins des utilisateurs individuels, des entreprises, des titulaires de droits de propriété intellectuelle et de l'application de la loi. »

Il a ajouté : « Je suis très heureux d'apporter cette passion à l'équipe de Jamie et la communauté de l'ICANN afin de faire prendre conscience des protections actuelles de l'ICANN, faciliter la discussion parmi les parties prenantes sur d'autres façons permettant à l'ICANN d'améliorer ses mécanismes de protection et d'aider la communauté à formuler d'autres moyens de collaboration pour gérer les activités illégales, de contrefaçon et malveillantes ayant une incidence sur le DNS. »

Un large éventail de solides candidats expérimentés se sont portés candidats, mais Schilling s'est démarqué par son travail sur les questions de politique publique sur l'Internet avec l'industrie, la société civile et le gouvernement. « L'expérience, l'énergie et la passion de Bryan sont un excellent complément à l'ICANN, » a dit Hedlund. « Il va se lancer rapidement, rencontrant les parties prenantes à Johannesburg pour ensuite catalyser la discussion de la communauté sur la protection des consommateurs. Bryan va utiliser ses fortes compétences analytiques et ses capacités à engager pour faciliter un dialogue communautaire sur l'efficacité des protections des consommateurs actuelles, leurs éventuelles améliorations, les limites de l'autorité et de l'expertise de l'ICANN et les initiatives bénévoles pour lutter contre les abus. »

Pendant plusieurs années, Bryan a travaillé en tant que conseiller juridique adjoint au sein du bureau du conseiller juridique du Federal Bureau of Investigation (FBI) des États-Unis. Œuvrant au sein de la direction sur la sécurité nationale au sein de l'agence, il a collaboré avec les États-Unis et les responsables de l'application de la loi internationale, les procureurs et les analystes sur les questions de terrorisme transfrontalier. Il a également fourni un appui juridique aux enquêtes criminelles et de type cyber ayant une incidence sur l'Internet et le système des noms de domaine.

Après le FBI, Bryan a ensuite travaillé pour des entreprises mondiales manufacturières et technologiques, y compris Microsoft et Google. Dans ces postes, il a travaillé avec ses collègues, les organisations non gouvernementales, ses homologues du secteur et les organismes gouvernementaux sur les sujets de conformité à la réglementation transfrontalière, la cybersécurité, la confidentialité, la transparence, et les questions juridiques entourant l'accès aux données des utilisateurs par le gouvernement.

Bryan a débuté sa carrière juridique dans un cabinet privé à Washington, D.C., et il est diplômé de la George Washington University School of Law et de l'University of Cincinnati's College of Arts and Sciences.

Bryan sera basé dans le bureau de Los Angeles de l'ICANN à compter du 1er juin 2017.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."