Skip to main content

Le rapport sur la deuxième phase du système de signalement de problèmes liés à l'exactitude du WHOIS présente des informations sur l'exactitude syntaxique et l'exploitabilité des données WHOIS dans les gTLD

L'ICANN a publié aujourd'hui le rapport sur la deuxième phase du système de signalement de problèmes liés à l'exactitude du WHOIS (ARS), qui fait suite au rapport sur la première phase publié en août 2015. Pendant cette deuxième phase, l'ICANN a mesuré à la fois l'exactitude syntaxique et l'exploitabilité des enregistrements WHOIS dans les gTLD au regard des dispositions prévues dans les contrats d'accréditation de bureau d'enregistrement (RAA).

Lire le rapport sur la deuxième phase.

Outre l'analyse du format et du contenu d´un certain nombre d'échantillons d'enregistrements WHOIS, l'ICANN a développé des tests d'exactitude destinés à répondre à des questions concernant l'exploitabilité des enregistrements WHOIS :

  • Les messages de courrier électronique envoyés à l'adresse signalée dans l'enregistrement WHOIS sont-ils retournés ?
  • Le numéro de téléphone indiqué dans l'enregistrement est-il joignable ?
  • Le courrier postal peut-il être remis à l'adresse postale indiquée?

À l'aide de méthodes statistiques, une estimation d'exactitude de la syntaxe et de l'exploitabilité des données, comportant un intervalle de confiance de 95%, a été déterminée pour l'ensemble des domaines gTLD et pour plusieurs groupes spécifiques.

L'analyse a identifié, par exemple, qu'environ 87% des adresses de courrier électronique, 74% des numéros de téléphone et 98% des adresses postales étaient exploitables. Pour plus d'informations, consultez le tableau ci-après.

Tableau 1 : Exploitabilité des données de l'ensemble des gTLD par mode de contact (intervalle de confiance de 95%)

Courrier électronique

Téléphone

Adresse postale

Tous les 3 exact

Tous les 3 contacts exacts (titulaire de nom de domaine, contact technique et contact administratif)

87.1% ± 0.7%

74.0% ± 0.9%

98.0% ± 0.3%

64.7% ± 0.9%

Du point de vue de l'exactitude syntaxique, le rapport de la phase 2 montre des résultats similaires à ceux de la phase 1. Cela revient à dire qu'environ 99% des adresses de courrier électronique, 83% des numéros de téléphone et 79% des adresses postales respectent tous les critères du RAA 2009 Le tableau 2 contient plus d'informations.

Tableau 2 : Conformité de l'ensemble des données des gTLD aux critères d'exactitude syntaxique du RAA 2009 par mode de contact (intervalle de confiance de 95%)

Courrier électronique

Téléphone

Adresse postale

Tous les 3 exacts

Tous les 3 contacts exacts (titulaire de nom de domaine, contact technique et contact administratif)

99.1% ± 0.2%

83.3% ± 0.7%

79.4% ± 0.8%

67.2% ± 0.9%

La phase 2 du rapport contient des détails supplémentaires concernant à la fois l'exactitude syntaxique et l'exploitabilité des données, y compris des explications importantes sur les différences entre la phase 1 et la phase 2. Le rapport de la deuxième phase aborde les principaux types de non conformités, ainsi que des tendances et des comparaisons de l'exactitude du WHOIS à travers différentes régions, différentes versions de RAA et types de gTLD.

Prochaines étapes pour la deuxième phase

L'ICANN tiendra un séminaire en ligne le 12 janvier 2016 à 16h00 UTC pour expliquer la méthodologie utilisée et les conclusions du rapport de la deuxième phase du système de signalement de problèmes liés à l'exactitude du WHOIS. Une annonce avec les instructions pour participer à ce séminaire sera publiée dans les semaines qui viennent.

Les résultats de la deuxième phase ont été communiqués à l'équipe de conformité contractuelle de l'ICANN, qui évaluera les types d'erreurs identifiées et les fera parvenir aux bureaux d'enregistrement concernés afin qu'ils assurent le suivi des enregistrements potentiellement inexacts. Si des réclamations relatives à des inexactitudes ou au format du WHOIS sont signalées à travers le système de signalement de problèmes liés à l'exactitude du WHOIS, l'équipe de conformité contractuelle de l'ICANN se chargera d'établir les tickets correspondants, conformément aux approches et processus de conformité contractuelle.

Prochaines étapes pour l'ARS WHOIS

En janvier 2016, l'ICANN mettra en place le deuxième cycle de la phase 2 du ARS, destiné à mesurer la syntaxe et l'exploitabilité des informations de contact des enregistrements WHOIS. La mise en place des essais devrait finaliser en avril 2016 et la publication du rapport du deuxième cycle de la phase 2 est prévue pour juin 2016.

Contexte

L'ICANN met en place des révisions du programme WHOIS tous les trois ans, conformément aux dispositions de l'Affirmation d'engagements. Le 8 novembre 2012, le Conseil d'administration de l'ICANN a approuvé une série d'améliorations liées à ses responsabilités en matière de WHOIS, sur la base des recommandations de l'équipe de révision du WHOIS 2012. Dans le cadre de ces améliorations, l'ICANN s'est engagée à identifier de manière proactive des inexactitudes potentielles dans les données de contact des gTLD contenues dans la base WHOIS et à renvoyer ces fichiers aux bureaux d'enregistrement afin qu'ils en assurent le suivi et mettent en place les investigations nécessaires. Pour accomplir cette tâche, l'ICANN a développé le système de signalement de problèmes liés à l'exactitude du WHOIS. Tout au long de ce développement, l'ICANN a travaillé en coopération et en consultation avec la communauté. 

L'ARS vise à terme à améliorer l'exactitude des données WHOIS, qui seront analysées dans les rapports ARS à venir.

À PROPOS DE l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. Sans cette coordination, nous n'aurions pas le réseau Internet mondial unique que nous connaissons. L'ICANN a été fondée en 1998. Il s'agit d'une organisation à but non lucratif et reconnue d'utilité publique, rassemblant des participants du monde entier qui œuvrent à la préservation de la sécurité, la stabilité et l'interopérabilité de l'Internet. Elle encourage la concurrence et développe des politiques d'identifiants Internet uniques. L'ICANN ne contrôle pas le contenu publié sur Internet. Elle ne peut mettre fin au spam et ne gère aucunement l'accès à Internet. Mais de par le rôle de coordination qu'elle joue au sein du système d'affectation de noms d'Internet, elle exerce une influence non négligeable sur le développement et l'évolution de l'Internet. Pour en savoir plus, visitez le site : www.icann.org.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."