Skip to main content

L'organisation ICANN publie sa première évaluation d'impact sur les droits de l'homme

Cette page est disponible en:

Los Angeles, le 15 mai 2019. La Société pour l'attribution des noms de domaines et des numéros sur Internet (ICANN) a publié aujourd'hui sa première Évaluation d'impact sur les droits de l'homme (HRIA). Le rapport, établi par Löning – Human Rights and Responsible Business, évalue l'impact des opérations quotidiennes de l'ICANN sur les droits de l'homme.

L'équipe de Löning a utilisé des mécanismes reconnus et respectés en matière de droits de l'homme pour évaluer les processus et procédures internes de l'organisation dans le domaine des ressources humaines, des achats, des réunions et des opérations de sécurité. Les impacts ont été ainsi recensés, analysés et hiérarchisés en fonction de leur gravité et de la capacité de l'organisation ICANN à produire des changements. De manière générale, l'équipe de Löning est arrivée à des conclusions positives, avec une série de recommandations pratiques pour améliorer l'impact des opérations quotidiennes de l'ICANN. Parmi les améliorations recommandées figurent des efforts pour sensibiliser et former le personnel à certaines problématiques spécifiques, ainsi que la formalisation des bonnes pratiques sous forme de politiques.

Le président-directeur général de l'ICANN, Göran Marby, a indiqué « Je suis à titre personnel engagé à respecter les droits humains de tous les membres du personnel de l'organisation ICANN. Cette évaluation est positive pour l'organisation mais c'est aussi ce qu'il fallait faire. Nous avons maintenant une idée claire de ce que nous faisons bien et d'où se trouvent les opportunités d'amélioration continue. »

L'organisation ICANN s'est concentrée sur les améliorations nécessaires pendant l'année qui a suivi le début de l'évaluation. Certaines recommandations faisaient déjà partie des plans en cours de l'organisation et se trouvaient à différents stades de mise en œuvre : complétées pour certaines, en cours pour certaines autres, voire non incluses dans la feuille de route pour des raisons propres à l'organisation. Marby a demandé à Susanna Bennett, vice-présidente sénior et directrice des opérations, de diriger une équipe interdisciplinaire chargée d'approfondir ce travail en évaluant et en hiérarchisant les recommandations afin d'introduire les solutions les plus adaptées à la culture de l'ICANN.

« L'ICANN a démontré son engagement et a assumé sa responsabilité dans le renforcement des droits de l'homme, se démarquant ainsi d'autres organisations et entreprises mondiales », a signalé Markus Löning, PDG de la société, ancien Commissaire aux droits de l'homme en Allemagne et directeur de l'équipe d'évaluation.

Le rapport sera traduit dans les cinq langues de l'ONU et publié sur icann.org.

À propos de l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."