Skip to main content

L’ICANN publie des documents sur la mise en œuvre de la procédure de déblocage des étiquettes à deux caractères

Cette page est disponible en:

Los Angeles, le 22 janvier 2019. La Société pour l'attribution des noms de domaines et des numéros sur Internet (ICANN) a publié aujourd'hui deux documents concernant la procédure établie par l'organisation ICANN pour débloquer les étiquettes à deux caractères au second niveau. Ces documents visent à fournir des compléments d'information destinés à étayer les discussions en cours entre le Conseil d'administration et le Comité consultatif gouvernemental de l'ICANN concernant l'avis du GAC sur les codes de pays à deux caractères au second niveau, et notamment sa plus récente recommandation incluse dans le Communiqué du GAC de Barcelone.

Le premier document contient le détail des mesures spécifiques prises par l'organisation ICANN, qui ont conduit au déblocage des étiquettes à deux caractères en novembre 2016. Le document répond également à des questions spécifiques posées par le GAC concernant le déblocage de ces noms.

Cliquez ici pour télécharger la Note de service de l'organisation ICANN concernant la mise en œuvre de la procédure pour débloquer les étiquettes à deux caractères et les mesures préconisées pour éviter toute confusion avec les codes de pays correspondants. [PDF, 395 KB]

Le deuxième document est un aperçu historique des étiquettes à deux caractères au second niveau. Cet aperçu inclut des mesures prises aussi bien par le Conseil d'administration que par l'organisation ICANN pour répondre à l'avis du GAC. Le document comporte également une annexe contenant les échanges entre le Conseil d'administration, l'organisation ICANN et le GAC pendant le développement de la procédure pour le déblocage des étiquettes à deux caractères.

Cliquez ici pour télécharger l'Aperçu historique des événements liés aux étiquettes à deux caractères au second niveau dans l'espace des noms des nouveaux gTLD. [PDF, 500 KB]

Les deux documents sont aussi disponibles sur la page d'information concernant les étiquettes ASCII à deux caractères.

Pendant sa prochaine réunion à Los Angeles, du 26 au 27 janvier 2019, le Conseil d'administration de l'ICANN envisage d'établir une réponse formelle à l'avis du GAC contenu dans le Communiqué de Barcelone, par le biais du processus en place pour considérer l'avis du GAC.

CONTEXTE

Le 8 novembre 2016, le Conseil d'administration de l'ICANN a approuvé une résolution demandant à l'organisation ICANN d'autoriser le déblocage des étiquettes à deux caractères réservées au second niveau. Ce déblocage était soumis à des mesures préconisées pour éviter toute confusion avec les noms de pays correspondants. L'organisation ICANN a mis en œuvre le cadre de mesures préconisées en décembre 2016.

Le 25 octobre 2018, le GAC a publié un avis de consensus à travers son communiqué de Barcelone concernant les codes de pays à deux caractères au second niveau. Le GAC recommandait au Conseil d'administration de l'ICANN d'expliquer par écrit comment et pourquoi il considérait être en train d'appliquer l'avis du GAC sur le déblocage des codes de pays au second niveau. Le GAC recommandait aussi au Conseil d'administration de l'ICANN d'expliquer par écrit si sa résolution du 8 novembre 2016 est compatible avec l'avis du GAC ou bien si elle constitue un rejet de celui-ci.

À propos de l'ICANN

La mission de l'ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."