Skip to main content

Deuxième version du répertoire maximal initial (MSR-2) pour l'élaboration de règles de génération d'étiquettes pour la zone racine

Dans le but de permettre l'incorporation d'étiquettes IDN dans la zone racine, la communauté de l'ICANN, sur instruction du Conseil d'administration, a lancé plusieurs projets destinés à étudier la faisabilité d'une telle incorporation et à présenter des recommandations pour leur délégation. Dans le cadre de la mise en œuvre de la Procédure, l'ICANN a le plaisir d'annoncer que le Panel d'intégration a publié la deuxième version du Répertoire maximal initial (MSR-2). Cette version du MSR, compatible avec la version précédente, MSR-1, incorpore six nouveaux scripts au répertoire. Le MSR est le premier résultat de la « procédure pour développer et maintenir les règles de génération d'étiquettes (LGR) pour la zone racine relative aux étiquettes IDN » [PDF, 772 KB] (la Procédure) et le point de départ du travail des panels de génération de la communauté pour créer leurs propres propositions de LGR. La procédure LGR est un mécanisme pour créer et maintenir des règles relatives aux étiquettes IDN dans la racine.

Le MSR-2 inclut les 28 écritures ci-dessous, dont six (marquées d'une *) ont été incorporées au MSR : arabe, arménien*, bengali, birman*, cyrillique, devanagari, éthiopien*, géorgien, grec, gujarati, gurmukhi, han, hangeul, hébreu, hiragana, kannada, katakana, khmer*, lao, latin, malayalam, oriya, cingalais, tamoul,  télougou, thaana*, tibétain* et thaï. Le MSR-2 contient 33 490 points de code tirés des 97 973 points de code PVALID/CONTEXT de la version Unicode 6.3.

Cette publication du MSR-2 prépare le terrain pour le travail des panels de génération. Les panels de génération puiseront dans le MSR pour créer leurs propres répertoires et élaborer leurs propositions LGR, mais identifieront aussi les points de code qui constituent des variantes et décideront si des règles sont nécessaires pour limiter davantage les étiquettes générées à l'aide de ces points de code. Les propositions LGR des panels de génération seront publiées pour consultation publique avant leur révision par le panel d'intégration pour être incorporées aux LGR de la zone racine. Au cas où il serait nécessaire de publier les LGR par étapes, par exemple, parce que tous les panels de génération ne sont pas capables de présenter leurs propositions en même temps, des versions ultérieures des LGR pourraient être publiées.

Le MSR-2 remet à plus tard l'incorporation de certains points de code qui sont déjà encodés en Unicode 7.0 parce que les tables qui font autorité pour IDNA 2008 ne sont pas encore disponibles pour Unicode 7.0. Unicode 8.0, qui devrait être lancé en 2015, devrait contenir de nouveaux points de code potentiellement éligibles pour la zone racine. En outre, le panel d'intégration fait le suivi des écritures non incluses dans le MSR pour assurer que tout changement de leur situation soit pris en compte. À terme, une nouvelle version du MSR sera développée, partant du principe qu'il existe un répertoire supplémentaire dont l'inclusion dans le MSR est assurée. Jusqu'au développement d'une telle nouvelle version du MSR, le MSR-2 sera la base de toutes les versions LGR développées après son lancement. Toutes les versions futures du MSR et toutes les versions des LGR doivent être complètement compatibles avec leurs versions précédentes.

La publication du MSR-2 comprend les documents suivants :


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."