Skip to main content

Avri Doria est la première lauréate du prix éthos multipartite de l'ICANN

Photo of Avri Doria

Le Comité d'évaluation du programme pilote du prix éthos multipartite de l'ICANN a sélectionné Avri Doria, membre de longue date de la communauté, comme première lauréate du prix, en reconnaissance de ses nombreuses contributions à l'ICANN (elle a participé à l'ATRT2, à l'université de l'ICANN et a été un membre actif de plusieurs groupes de travail). Le prix récompense également sa participation active et constructive à d'autres forums de l'Internet tels que le Groupe de travail sur la gouvernance de l'Internet des Nations Unies (WGIG), le Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI), le Forum sur la gouvernance de l'Internet (IGF), le Groupe de travail de la CSTD sur la coopération renforcée (WGEC), l'Internet Society (ISOC), le Groupe de travail de génie Internet (IETF), l'Internet Research Task Force (IRTF), entre autres.

Nommée au Conseil de la GNSO par le comité de nomination de 2005 à 2009, et au Groupe des représentants des entités non commerciales (NCSG) de 2013 jusqu'à présent, Avri a également présidé la GNSO et son Conseil de 2007 à 2009. Elle a participé à de nombreux groupes de travail de la GNSO, a joué un rôle clé dans le groupe de travail intercommunautaire du programme de soutien aux candidats et a intégré plusieurs groupes de travail d'At-large. À Rhode Island, États-Unis, où elle habite, elle est conseillère en politiques et en gouvernance pour dotgay LLC, fait partie du personnel de recherche de l'Association for Progressive Communications (APC) et est membre de la faculté de l'École internationale pour la gouvernance de l'Internet.

Le panel d'évaluation l'a sélectionnée parmi 22 autres candidats pour son esprit de collaboration et son empathie, ainsi que par son désir sincère d'interagir avec des personnes de différents secteurs, cultures et intérêts. Elle a démontré sa capacité d'écoute, ainsi que sa volonté d'atteindre de nouveaux publics et d'interagir véritablement avec d'autres personnes qui ne partagent pas forcément ses points de vue ou ses intérêts. Elle est bien connue au-delà des unités constitutives ou des groupes de parties prenantes pour sa disposition à entamer de véritables dialogues et à rechercher le consensus. Avri Doria est une véritable gardienne du modèle multipartite.

Le panel d'évaluation de la communauté était intégré par : Carolina Aguerre, John Berard, David Conrad, Olivier Crépin-Leblond, Robert Guerra, Roelof Meijer, Jonathan Robinson et Stefano Trumpy. Les noms des candidats et des personnes qui les ont proposés restent confidentiels.

Pendant quatre semaines, les membres du panel ont évalué les candidatures envoyées par la communauté et examiné soigneusement les profils de chaque candidat, sur la base de quatre critères :

  1. avoir participé en tant que bénévole à des activités multipartites dans des groupes de travail ou dans des comités ;
  2. avoir fait preuve d'esprit de collaboration dans les interactions avec d'autres membres de la communauté en vue de parvenir à un consensus ;
  3. avoir démontré être capable de faciliter le dialogue et le débat de façon équitable, cordiale et collégiale ;
  4. avoir fait preuve d'autres attitudes de dévouement reflétées par le temps consacré au modèle multipartite de l'ICANN et à son efficacité.

Le programme pilote a été créé pour tester le concept d'un prix éthos multipartite destiné à récompenser les participants de l'ICANN profondément investis dans la recherche de solutions basées sur le consensus et dans le modèle multipartite de gouvernance de l'Internet. Le modèle multipartite réunit des intérêts concurrents ou spéciaux en vue d'un objectif commun, ce qui suscite bien souvent des discussions et des débats passionnés sur bon nombre de questions. Dans un tel foisonnement d'opinions et d'intérêts, la courtoisie et la collaboration sont des éléments clés pour la réussite des structures de développement de politiques de l'ICANN.


More Announcements
Domain Name System
Internationalized Domain Name ,IDN,"IDNs are domain names that include characters used in the local representation of languages that are not written with the twenty-six letters of the basic Latin alphabet ""a-z"". An IDN can contain Latin letters with diacritical marks, as required by many European languages, or may consist of characters from non-Latin scripts such as Arabic or Chinese. Many languages also use other types of digits than the European ""0-9"". The basic Latin alphabet together with the European-Arabic digits are, for the purpose of domain names, termed ""ASCII characters"" (ASCII = American Standard Code for Information Interchange). These are also included in the broader range of ""Unicode characters"" that provides the basis for IDNs. The ""hostname rule"" requires that all domain names of the type under consideration here are stored in the DNS using only the ASCII characters listed above, with the one further addition of the hyphen ""-"". The Unicode form of an IDN therefore requires special encoding before it is entered into the DNS. The following terminology is used when distinguishing between these forms: A domain name consists of a series of ""labels"" (separated by ""dots""). The ASCII form of an IDN label is termed an ""A-label"". All operations defined in the DNS protocol use A-labels exclusively. The Unicode form, which a user expects to be displayed, is termed a ""U-label"". The difference may be illustrated with the Hindi word for ""test"" — परीका — appearing here as a U-label would (in the Devanagari script). A special form of ""ASCII compatible encoding"" (abbreviated ACE) is applied to this to produce the corresponding A-label: xn--11b5bs1di. A domain name that only includes ASCII letters, digits, and hyphens is termed an ""LDH label"". Although the definitions of A-labels and LDH-labels overlap, a name consisting exclusively of LDH labels, such as""icann.org"" is not an IDN."