Cette page est disponible en

Termes et acronymes de l’ICANN

L'ICANN possède des centaines d'acronymes et de termes qui peuvent s'avérer assez déconcertants. Nous avons créé cet outil multilingue pour expliquer ce que veulent dire ces termes et faciliter votre travail au sein de la communauté de l'ICANN. Tous les termes et les acronymes sont disponibles en arabe, chinois, français, russe et espagnol.

Avez-vous des commentaires sur les définitions de ces termes ? N’hésitez pas à nous envoyer un courriel à acronymsandterms@icann.org

S

  • sécurité
  • sécurité de la couche transportTLS

    Protocole cryptographique permettant aux applications de communiquer sur Internet en évitant l'interception, la modification et la falsification des messages.

    Le TLS remplace le protocole de connexion sécurisée (SSL) qui a été déclassé par le Groupe de travail de génie Internet.

  • sécurité, stabilité et résilienceSSR

    Éléments essentiels de l’engagement pris par l’ICANN en vue de renforcer la stabilité opérationnelle, la fiabilité, la résilience, la sécurité et l’interopérabilité mondiale des identificateurs de l’Internet dont l’ICANN assure la coordination.

    Le cadre relatif à la sécurité, la stabilité et la résilience des systèmes d’identificateurs pour les exercices fiscaux 2015/2016 de l’ICANN définit les éléments SSR comme suit :

    • Sécurité – Capacité à protéger les systèmes d’identificateurs de l’Internet et à en empêcher toute utilisation malveillante.
    • Stabilité – Capacité à garantir que les systèmes d’identificateurs de l’Internet fonctionnent comme prévu et que leurs utilisateurs aient l’assurance qu’ils fonctionnent comme prévu ou attendu.
    • Résilience – Capacité du système d’identificateurs de l’Internet à résister, tolérer ou survivre de manière efficace à des attaques malveillantes et à d’autres éléments perturbateurs sans interrompre ou arrêter le service.
  • série de candidatures

    Dans le Programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (Programme des nouveaux gTLD), ensemble complet de candidatures aux gTLD reçues lors d'une période de dépôt de candidatures. Le guide de candidature prévoit les conditions générales qui régissent chaque série de candidatures. Le guide est mis à jour à chaque nouvelle série.

  • serveur de noms faisant autorité

    Serveur du système des noms de domaine (DNS) qui héberge la base de données officielle des enregistrements de ressource (le registre) pour une zone DNS. Le registre identifie les adresses IP (protocole Internet) des serveurs hôtes (p.ex., les serveurs Web, les serveurs de messagerie) et des serveurs de noms qui se trouvent dans la zone du serveur de noms faisant autorité. Les enregistrements de ressources présents dans le registre permettent à un serveur de noms faisant autorité de répondre de manière définitive aux requêtes concernant les serveurs et les sous-domaines de sa zone.

    Pour permettre à d'autres ordinateurs d'interroger des serveurs hôtes dans un domaine, le domaine doit avoir un ou plusieurs serveurs faisant autorité. Le nom et les adresses IP de ces serveurs doivent également apparaître dans le registre du domaine parent de ce domaine.

  • serveur racine

    Serveur faisant autorité qui répond aux requêtes concernant les contenus de la zone racine.

  • serveur racine L

    L'une des autorités de référence qui héberge les serveurs de nom faisant autorité pour la zone racine. Le serveur racine L renvoie à l'ensemble des instances de serveur racine qui répondent à l'adresse IP pour le serveur de nom « L » faisant autorité. L'ICANN est l'opérateur du serveur racine L.

  • service centralisé de données de zoneCZDS

    Point central d'accès en ligne où des parties intéressées peuvent demander l'accès aux fichiers de zone fournis par les domaines génériques de premier niveau (gTLD) qui y participent. Un fichier de zone contient des informations sur les noms de domaine actifs dans un gTLD donné. Tous les opérateurs de registre de nouveaux gTLD doivent fournir des données de zone, tel que décrit dans leur contrat de registre avec l'ICANN.

  • service d'anonymisation

    Service fourni par une tierce partie qui empêche que certaines informations de contact d'un titulaire de nom de domaine apparaissent dans des services d'annuaire de données d'enregistrement comme le WHOIS. Un service d'anonymisation permet à un titulaire de nom de domaine de figurer dans le dossier comme détenteur du nom mais avec des informations de contact autres que les siennes. Par exemple, le service d’anonymisation peut indiquer une adresse de réexpédition à la place de l’adresse postale du titulaire de nom de domaine.

  • service d'enregistrement fiduciaire

    Service fourni par une tierce partie qui vise à masquer l'identité d'un client en devenant elle-même la titulaire du nom de domaine sur le dossier d’enregistrement. Lorsque le nom de domaine fait l'objet d'une requête par un service d'annuaire de données d'enregistrement comme le WHOIS, l'identité et les informations de contact affichées correspondent à celles du service d'enregistrement fiduciaire.

  • service d’enregistrement prioritaire

    Service proposé par le Centre d’échange d’information sur les marques (TMCH) qui permet aux propriétaires de marques déposées d’enregistrer des noms de domaine associés à leurs marques avant que l’enregistrement ne soit disponible au public. Pour que les titulaires de marques bénéficient de ce service, le TMCH doit avoir vérifié au préalable leurs marques déposées et leurs preuves d’usage.

    Les opérateurs de registre des nouveaux domaines génériques de premier niveau sont tenus d’offrir le service d’enregistrement prioritaire pendant au moins 30 jours.

  • service de changement de nom de l’opérateur de registre

    Service utilisé par un opérateur de registre pour informer l’ICANN lorsque l’opérateur de registre change son nom.

  • service de demandes des opérateurs de registresRRS

    Outil en ligne utilisé par les opérateurs de registre des domaines génériques de premier niveau pour soumettre des propositions de nouveaux services de registre ou bien faire des changements importants aux services de registre existants.

  • service de revendication

    Service de protection de droits disponible pour les titulaires de marques déposées qui vérifient leurs marques auprès du Centre d’échange d’information sur les marques (TMCH). Le service de revendication envoie une notification aux personnes qui tentent d’enregistrer un nom de domaine identique à une marque déposée enregistrée dans le TMCH. Si la personne décide de continuer l’enregistrement, le service de revendication notifie les détenteurs dont les marques enregistrées dans le TMCH sont identiques au nom de domaine enregistré.

    Ce service est actuellement disponible uniquement pour les registres des nouveaux domaines génériques de premier niveau.

  • service racine

    Services collectifs fournis par l’ensemble des instances anycast gérées par les opérateurs de serveurs racine. Le service racine répond aux requêtes DNS sur la zone racine. Peu importe quelle est l’instance d’un serveur racine qui répond à une requête. Tous les serveurs racine avec la même version ou édition de la zone racine fournissent des réponses identiques. Les réponses reçues du service racine peuvent être validées en utilisant les extensions de sécurité du système des noms de domaine.

  • services d'annuaire de données d'enregistrementRDS

    Ensemble de services en ligne que les bureaux d'enregistrement et les opérateurs de registre de domaines de premier niveau fournissent pour permettre au public d'accéder aux informations concernant l'enregistrement des noms de domaine. Actuellement, les services d'annuaire de données d'enregistrement sont disponibles pour les domaines génériques de premier niveau à travers le protocole WHOIS et les services d'annuaire basés sur HTTP.

    Les Registres Internet régionaux (RIR) individuels utilisent également les services d'annuaire de données d'enregistrement pour maintenir une base de données contenant les adresses de protocole Internet attribuées à leurs régions respectives.

  • services de registre

    Ensemble de services que les opérateurs de registre de domaines génériques de premier niveau (gTLD) fournissent en vertu des contrats de registre (RA) qu'ils ont conclus avec l'ICANN. Afin de modifier les services de registre existants ou d'offrir de nouveaux services de registre, les opérateurs de registres gTLD doivent obtenir l'approbation de l'ICANN, tel que prévu dans la politique d’évaluation des services de registre.

  • Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur InternetICANN

    La mission de l’ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous saisissez une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu'organisation à but non lucratif, reconnue d'utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.

  • Sommet mondial sur la société de l'informationSMSI

    Conférence en deux phases parrainée par les Nations Unies au cours de laquelle des chefs d'État et autres dirigeants de premier plan se réunissent afin de définir les principes d'une société de l'information qui bénéficierait à tout un chacun. Lors du sommet de Genève de 2003, les participants ont arrêté des principes directeurs ainsi qu'un plan d'action. Lors du Sommet de Tunis de 2005, les participants ont abordé des questions liées aux mécanismes de financement, au renforcement des capacités et au modèle multipartite de gouvernance de l'Internet. L'un des résultats du Sommet de Tunis a été la création du Forum sur la gouvernance de l'Internet.

    Le SMSI se tient tous les ans et traite de questions importantes liées à la société de l'information.

    En 2014, l'événement de haut niveau du SMSI +10 a été organisé à Genève afin d'évaluer les progrès réalisés depuis les Sommets de Genève et de Tunis et d'établir de nouvelles priorités. L'un des documents produits à cette occasion a été « Vision du SMSI+10 pour le SMSI au cours de l'après-2015 », destiné à promouvoir un Internet inclusif d'un point de vue mondial et numérique. Il préconise des initiatives visant à favoriser la diversité culturelle et linguistique, à renforcer l'accès à Internet des régions et populations faiblement desservies, et à accroître la confiance via la cybersécurité.

  • sous-domaine

    Domaine résidant dans un domaine de niveau supérieur au sein de la hiérarchie du système des noms de domaine (DNS). Par exemple, les domaines community.icann.org et gnso.icann.org sont des sous-domaines du domaine de second niveau icann.org. Le domaine icann.org est un sous-domaine du domaine de premier niveau .org.

    Les sous-domaines peuvent être délégués à des entités spécifiques. Par exemple, les bureaux d’enregistrement délèguent des domaines de second niveau aux titulaires de noms de domaine. Les titulaires de noms de domaine peuvent ensuite déléguer des sous-domaines au sein de leurs domaines de second niveau.

  • stabilité
  • statuts constitutifs de l’ICANN

    Document qui établit la mission et les valeurs fondamentales de l’ICANN et définit les structures organisationnelles qui mènent à bien le travail de l’ICANN. Les règles établies dans les statuts constitutifs déterminent le fonctionnement du Conseil d’administration ainsi que la manière dont ses membres sont choisis. Les statuts constitutifs fournissent des informations similaires pour d’autres structures organisationnelles, y compris la communauté habilitée, les organisations de soutien, les comités consultatifs, les unités constitutives et les groupes de parties prenantes.

  • structure At-LargeALS

    Organisme agréé de bénévoles au sein de l'Organisation régionale At-Large (RALO) qui représente les intérêts et les préoccupations des internautes. En lien avec sa RALO, une ALS permet aux individus de faire part de leurs points de vue sur des questions touchant l'ICANN, d'aider à élaborer les politiques mondiales de l'ICANN et de promouvoir la sensibilisation et la participation.

    Les ALS sont des structures complètement indépendantes de l'ICANN. Les groupes faisant office d'ALS comprennent des associations professionnelles (par exemple des ingénieurs, des avocats), des chapitres de l'Internet Society, des réseaux communautaires et des groupes d'utilisateurs d'ordinateurs.

    Afin d'agir en tant qu'ALS, un groupe doit être agréé par le Comité consultatif At-Large (ALAC). Certaines RALO donnent également un agrément aux internautes de leur région. En janvier 2018, on comptait plus de 225 ALS et le nombre de membres individuels était en augmentation à travers le monde.

  • système de distribution de la zone racine

    Ensemble d’organisations, de composantes et de procédures qui permettent d’acquérir de manière fiable et sécurisée la dernière version de la zone racine.

  • système de registre partagéSRS

    Système qui permet à de multiples bureaux d’enregistrement de mettre à jour un même registre simultanément.

  • système de serveurs racine

    Ensemble de serveurs racine qui, collectivement, mettent en œuvre le service racine.

  • système de signalement des cas d’utilisation malveillante des noms de domaineDAAR

    Système utilisé par l'ICANN afin de détecter les cas d'utilisation malveillante et d'enregistrement indu de noms de domaine parmi les domaines de premier niveau (TLD). Le DAAR collecte en permanence des données sur les enregistrements et les menaces à la sécurité à partir de nombreuses sources de données relatives à la réputation en ligne. À l'aide de ces données, les analystes de l'ICANN identifient et signalent les cas d'utilisation de noms de domaine visant à mener des activités telles que l'hameçonnage, la dissémination de programmes malveillants, les réseaux zombies et le spam.

  • système uniforme de suspension rapideURS

    Procédure administrative accélérée que les titulaires de droits peuvent engager pour certains types de litiges relatifs aux noms de domaine. La procédure URS est un outil pour apporter une réponse rapide à des cas spécifiques d’atteinte aux marques. L’URS fait partie des mécanismes de protection de droits destinés à sauvegarder les droits de propriété intellectuelle dans le système des noms de domaine.