fr

Le voyage des parties prenantes - De Los Angeles à Singapour et au-delà

25 février 2015
Par Christopher MondiniChristopher Mondini

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

Depuis la 51e réunion de l'ICANN à Los Angeles, un certain nombre de membres du personnel et des dirigeants de la communauté de l'ICANN se sont ciblés sur la question de la sensibilisation et notamment sur comment faire pour que les nouveaux observateurs de l'ICANN deviennent des bénévoles.  Au cours de la récente réunion de l'ICANN à Singapour, j'ai pris contact avec de nombreux participants, des nouveaux venus aux anciens membres, des activistes aux observateurs, pour leur demander qu'est-ce qui les approche de l'ICANN et quelle serait la manière d'encourager une participation plus active.

De nombreux bénévoles de l'ICANN (surchargés de travail) ont identifié le même défi qu'à Los Angeles. Bien que l'importance de l'ICANN en tant qu'organisation ait augmenté et que le nombre d'adeptes, de lecteurs et de commentateurs sur le travail de l'ICANN ait également augmenté, cela n'a pas produit une augmentation du nombre de volontaires qualifiés et productifs pour partager le travail. Les nombreux groupes de travail de l'ICANN, les organisations de soutien ou les comités consultatifs n'ont pas un réservoir de talents suffisamment large pour aborder la charge de travail actuelle. Autrement dit, il y a une lacune dans la voie qui fait qu'une partie prenante intéressée devienne un participant actif.

Combler cette lacune a été l'un des défis auxquels les dirigeants communautaires se sont vus confrontés au cours de la session de « Sujets d'actualité » le jour de l'ouverture de la 52e réunion de l'ICANN à Singapour. [Le lien de l'archive se trouve ici]. Nous avons tenté de maintenir le dialogue vivant tout au long de la semaine, en plaçant une infographie au stand de l'ICANN, dans le secteur des inscriptions, et en demandant à la communauté de nous donnes plus d'idées.

Quelques perspectives commerciales

Comme vice-président de l'engagement commercial, j'ai consacré du temps à Singapour pour apprendre pourquoi même les parties prenantes commerciales, dont beaucoup imaginent qu'elles sont bien nanties par rapport aux autres groupes, ont du mal à mettre leur temps et leur énergie au service de l'ICANN. Dans certains cas, le message disant que les travaux de l'ICANN sont essentiels au maintien de l'Internet dans le monde évolutif et interopérable dont dépend leur succès n'est pas parvenu aux cadres supérieurs.

Mais cela peut changer. J'ai demandé à d'importantes sociétés de technologie ce qui les amène à l'ICANN et d'établir ce qu'elles pourraient faire. Un représentant d'Amazon, une société qui a récemment élargi son équipe d'experts en politique de l'Internet, m'a dit : « Nous sommes une société liée à l'Internet. Ce qui se passe à l'ICANN est important pour nos affaires et pour nos clients ». Un contact d'Adobe m'a dit : « Les politiques établies par l'ICANN affectent les sociétés, mais il y en a qui ne savent pas encore qu'ils peuvent apporter une différence dans l'élaboration de ces politiques ». Pour faire bonne mesure, il a ajouté que la participation à l'ICANN aide son entreprise à faire un suivi de « ce que pensent les gouvernements ». Il a dépensé une grande partie de son temps aux sessions du Comité consultatif gouvernemental.

Les géants de la technologie américaine y étaient présents. Microsoft, AT&T, Apple, Intel, Oracle, Google, Facebook et Yahoo! ont été parmi les grands noms figurant sur la liste d'inscription.

Un certain nombre de multinationales, telles que Sony, Alibaba, Ericcson, Etisalat et Nokia étaient également présentes à Singapour. Dans certains cas, ce sont des membres nouvellement recrutés malgré leur participation dans le programme des nouveaux domaines génériques de premier niveau (nouveaux gTLD). J'ai eu une conversation avec un représentant de Sony qui a exprimé son enthousiasme pour leur nouveau TLD et une certaine surprise que le modèle de l'ICANN ait invité différentes entreprises à façonner les prochaines séries des nouveaux TLD. L'ouverture du modèle de l'ICANN et la capacité d'avoir des impacts politiques surprennent fréquemment les nouveaux participants du secteur commercial.

D'autres secteurs représentés incluent les services financiers, l'industrie automobile et même l'exploitation minière. Ils ont participé de sessions allant de la journée technique ciblée sur les questions de sécurité au groupe d'experts techniques qui ont exploré les effets de l'Internet des objets sur les affaires et l'Internet lui-même. Les sessions sur la conformité contractuelle de l'ICANN et les gTLD ont eu une importante participation des représentants du secteur commercial.

Au sein de l'Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) les trois groupes de parties prenantes privées a consacré un temps précieux de l'ordre du jour à connaître des questions comme la sensibilisation, l'éducation et l'engagement. Le personnel de l'ICANN et les leaders des unités constitutives prévoient le déploiement conjoint de ressources et d'expertise pour mener à bien des tâches comme la gestion de l'adhésion, l'amélioration du site Web et les activités de recrutement.

Beaucoup de travail à faire

Ces plans vont de pair avec des thèmes issus de la session, avec les sujets d'actualité des questions communes à toutes les parties prenantes, non seulement aux parties prenantes commerciales. Ils abordent également certaines des réponses que nous avons reçues à notre question clé : « Comment pouvons-nous soutenir plus de volontaires pour travailler encore davantage ? » En promouvant le mentorat, en éliminant le jargon, en divisant le travail, en établissant des différences entre les questions qui ont éveillé des idées partagées. En se ciblant sur la diversité linguistique*, de genre et géographique, voici aussi des thèmes importants.

En travaillant avec les leaders communautaires de l'ICANN, je crois que nous pouvons construire sur les progrès réalisés à Singapour, continuer à recueillir des idées des nouveaux arrivants et des membres plus expérimentés, tout en cultivant une pépinière de participants enthousiastes et actifs pour qu'ils travaillent dans les années à venir dans la politique de l'ICANN.

* Dans l'esprit de favoriser l'accessibilité linguistique, voici des liens vers plusieurs traductions d'un blog récent d'engagement commercial :

https://www.icann.org/news/blog/icann-b65665ff-218d-4406-bf9f-11046bc83745

https://www.icann.org/news/blog/bien-mi-empresa-esta-interesada-en-la-icann-ahora-que

https://www.icann.org/news/blog/oui-mon-entreprise-s-interesse-a-l-icann-et-maintenant

https://www.icann.org/news/blog/minha-empresa-esta-interessada-na-icann-e-agora

https://www.icann.org/news/blog/icann-e67e3d9d-de2c-423d-855c-ff5be1cb878a

https://www.icann.org/news/blog/icann-71a250cb-1aec-40ff-abed-bba9738b5396

Authors

Christopher Mondini

Christopher Mondini

Vice President, Stakeholder Engagement & Managing Director, Europe
Read biographyRead biography