fr

L'organisation des États américains (OEA), Interpol et l'ICANN collaborent à nouveau pour former les organismes chargés de l'application de la loi en Amérique latine

8 mai 2018
Par Carlos AlvarezCarlos Alvarez

En plus des six langues des Nations Unies, ce contenu est aussi disponible en

L'organisation des États américains (OEA), Interpol et la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) organisent à nouveau une formation à huis clos pour les organismes chargés de l'application de la loi provenant des pays hispanophones d'Amérique latine. Elle aura lieu du 22 au 24 juin, juste avant la réunion ICANN62 au Panama. La formation traitera, entre autres, des stratégies, techniques et outils utilisés par les chercheurs en menace informatique afin d'identifier et d'enquêter sur les diverses formes de malveillance du système des noms de domaine (DNS).

L'institut national espagnol de cybersécurité (INCIBE) partagera son expérience dans le renforcement de la collaboration et de la coopération en matière d'application de la loi, en se focalisant sur les outils et les méthodes. Il y aura d'autres orateurs parmi lesquels, la Fondation Shadowserver, Crowdstrike, Inc. et la Secure Domain Foundation, qui donneront leur propre idée de la collaboration, ainsi que de l'identification des menaces, l'atténuation, l'endiguement et l'attribution. D'autres sujets seront abordés comme, l'analyse d'un logiciel malveillant, les technologies de blockchain du point de vue du processus d'enquête, et les recherches via Tor.

Cette formation va dans la continuité des initiatives de collaboration entre l'OEA, Interpol, INCIBE et l'ICANN. Depuis plusieurs années, ils ont réussi à créer des capacités d'enquête en Espagne, en Amérique latine et aux Caraïbes en partageant des connaissances, en renforçant la confiance et la collaboration.

Authors

Carlos Alvarez

Carlos Alvarez

SSR Engagement Director (LAC)
Read biographyRead biography