fr

Un jour (ou deux) dans la vie d'un vice-président régional

1 octobre 2013

Veni MarkovskiVeni Markovski, VP, UN Engagement - New York

Parmi les nombreux défis que doit relever un vice-président régional figure la gestion efficace du temps, afin de pouvoir participer au plus grand nombre d'événements utiles organisés par les parties prenantes. C'est pourquoi, lorsque l'année dernière nos partenaires du ccTLD ouzbek .uz – Uzinfocom - m'ont invité à faire une intervention à l'occasion de leur Sommet des TIC 2013, je n'ai pas hésité à dire « oui »!

L'Ouzbékistan est un pays magnifique (pas uniquement parce qu'il se trouve dans ma région). C'est aussi l'un des deux pays au monde « doublement enclavés » (Lichtenstein en est l'autre), c'est à dire, complètement entouré par d'autres pays sans littoral. Bien entendu, lorsqu'on parle d'Internet, l'accès à la mer n'est pas une condition.

J'ai intervenu à deux reprises dans le cadre du Sommet des TIC tenu en Ouzbékistan la semaine dernière : à une réunion publique en présence de nombreux participants et à une réunion à huis clos avec le registre ccTLD et plus tard avec des bureaux d'enregistrement nationaux. Pour mes deux interventions, j'ai utilisé le matériel du bureau des orateurs de l'ICANN. J'ai parlé des progrès accomplis dans le programme des nouveaux gTLD, du programme IDN, de l'internationalisation de l'ICANN et -dernier point mais pas des moindres- de l'importance de compter sur une participation accrue de l'Ouzbékistan à toutes les activités de l'ICANN.

J'ai également visité le salon des TIC -une destination très populaire dans des pays comme l'Ouzbékistan, où les gens se donnent rendez-vous pour parler des derniers progrès dans l'industrie des télécommunications. J'ai aussi eu plusieurs réunions avec les dirigeants du registre .uz (ne l'aviez-vous déjà dit ?).

À chacune des réunions auxquelles j'ai participé, les gens se sont montrés intéressés par l'histoire de la relation entre l'ICANN et le ccTLD .uz, dont il existe aussi des informations documentées sur le site Internet de l'ICANN. Il y a eu également des questions sur le programme des nouveaux gTLD et sur l'éventuelle date d'une deuxième série de candidatures. Et finalement, des questions qui m'ont fait penser que ma visite avait été un succès, sur la façon dont les ouzbeks pourraient participer au travail de l'ICANN.

J'aimerais conclure en remerciant personnellement mes amis d'Uzinfocom pour avoir organisé un sommet où tout a été parfait : depuis qu'on m'a récupéré à l'aéroport à 3h00 du matin jusqu'au jour où on m'y a ramené à 1h00 du matin. Oui, le voyage est long et les horaires parfois inhabituels. Voilà la vie d'un vice-président régional de l'ICANN, une vie dont je suis reconnaissant.

Veni Markovski
Veni Markovski
VP, UN Engagement - New York

Veni Markovski

Read biographyRead biography