fr

Coup d’envoi pour la signature des RAA 2013 et des RyA à la 47e conférence de l’ICANN à Durban

15 juillet 2013
Par Akram Atallah

Participants à la cérémonie de signature dans le cadre de la 47e conférence de l’ICANN.

De gauche à droite : Fadi Chehadé, ICANN; Frederic Guillemaut, Mail Club; Mouhamet Diop, Kheweul.com; Adrian Kinderis, ARI; Akram Atallah, ICANN; Ilya Bazlyankov, CORE; Paul Stahura, Donuts; Rob Hall, Momentous; James Bladel, GoDaddy; Matt Serlin, MarkMonitor.


Le programme des nouveaux  noms génériques de premier niveau (gTLD) a clairement joué un rôle majeur à la 47e conférence de l’ICANN à Durban, Afrique du Sud. La cérémonie d’ouverture d’aujourd’hui et l’allocution du Président ont été l’occasion d’assister à un événement extrêmement important avec la signature des accords d’accréditation des bureaux d’enregistrement 2013 et les accords de registre récemment approuvés.

De nombreux bureaux d’enregistrement et registres ont été prêts à signer les nouveaux accords, qui marquent un jalon dans l’accomplissement d’un travail collectif de longue haleine, fruit des efforts de collaboration de la communauté de l’ICANN. Les accords comportent des changements importants et fondamentaux, incorporés en réponse aux commentaires du public pour satisfaire aux besoins du programme des nouveaux gTLD en matière contractuelle.

Nous avons fait un remarquable pas en avant dans la protection de l’ensemble de l’écosystème du DNS et des parties prenantes. L’avenir nous offre un énorme potentiel pour continuer l’expansion, l’innovation et la réussite dans le marché de l’industrie de noms de domaine. Ces nouveaux accords auront non seulement un effet durable sur le processus d’enregistrement mais seront également la pierre angulaire qui permettra l’amélioration des services, des systèmes et des entreprises.

En acceptant de se réunir et d’approuver de nouveaux cadres contractuels, les bureaux d’enregistrement et les registres contribuent positivement à façonner le développement de la nouvelle ère d’Internet qui s’ouvre devant nous. Le programme des nouveaux gTLD créera sans doute des opportunités pour les marques et les organisations, et la mise en œuvre de ces dispositions contractuelles améliorées bénéficiera énormément les titulaires de droits de marque, les registrants et les titulaires de comptes.

Authors

Akram Atallah

Ancien President, Global Domains Division