fr

Le Comité de nomination annonce la sélection d'un membre du Conseil de l'organisation de soutien aux noms de code de pays (ccNSO)

4 septembre 2013

Le Comité de nomination (NomCom) a le plaisir d'annoncer que Jordi Iparraguirre a été élu membre du Conseil de la ccNSO.

Le poste était à pourvoir suite à la récente démission du membre du conseil Mary Wong, élue par le NomCom 2012. Jordi Iparraguirre entrera en fonction dans le conseil de la ccNSO immédiatement, pour la période laissée vacante par Mme Wong, dont la fin du mandat était prévue en 2015, à l'issue de la réunion générale annuelle de l'ICANN.

Yrjo Lansipuro
Président, Comité de nomination 2013


Jordi Iparraguirre

Jordi Iparraguirre

Jordi Iparraguirre Ingénieur informatique (Universitat Autònoma de Barcelona), titulaire d'un master en gestion d'entreprises (ESADE) et d'un DEA en société de l'information et de la connaissance (UOC/Internet Interdisciplinary Institute). Il parle catalan, anglais, français et espagnol.

Depuis le début de sa carrière, en France, en 1993, Jordi a travaillé chez Hewlett Packard jusqu'en 2006, dans différents pays et dans différents postes, allant des services techniques jusqu'à la gestion. Dans le cadre de sa dernière mission chez HP, son équipe a mis en place avec succès la redéfinition et la migration vers le système d'apprentissage en ligne de tous les contenus techniques et les supports de formation, ainsi que de la livraison des produits commerciaux de HP qui se faisaient en face à face.

De 2006 à 2013, il a travaillé pour le gTLD .cat, où il a d'abord été gestionnaire des opérations pendant la période de pré-enregistrement (sunrise) de .cat, et ensuite son directeur /PDG jusqu'en janvier 2013. Sous sa direction, .cat a gagné des parts de marché croissantes, ainsi qu'une réputation solide parmi la communauté catalane et la communauté de l'ICANN, qui ne cessent d'en faire l'éloge et de le citer comme un exemple de succès pour les nouveaux gTLD.

Durant son mandat, .cat s'est totalement autofinancé et a été rentable dès le premier jour. Du point de vue technique, .cat a proposé IDN et IPv6 lors de sa période sunrise et a été prêt à adopter DNSSEC en mars 2010. Le registre .cat a réussi à négocier des amendements à son contrat avec l'ICANN afin de masquer les données publiques des utilisateurs individuels du Whois et de devenir un bureau d'enregistrement. Le registre a également présenté 3 candidatures aux nouveaux gTLD.

Perçu généralement comme un ccTLD, le gTLD .cat a aussi rejoint le Conseil des registres de noms de domaine de premier niveau nationaux européens (CENTR) et l'Association des TLD de l'Amérique latine et les Caraïbes (LACTLD), où il a participé activement en organisant une assemblée générale de CENTR et la première réunion conjointe LACTLD-CENTR.

Jordi a également fait partie du Conseil de la GNSO de l'ICANN en tant que conseiller du regroupement des registres (2007-2009).

Membre de la Société Internet (ISOC) depuis 1996, il est actuellement président de l'ISOC-CAT (chapitre catalan de l'ISOC) depuis novembre 2012 et son représentant auprès de l'organisation at-large européenne (EURALO) de l'ICANN.

En sa qualité de membre du Conseil d'administration de l'association catalane d'ingénieurs informatiques, il a participé à la rédaction de la stratégie numérique catalane.

Il travaille actuellement sur des projets destinés à fournir des informations et à mettre les technologies de la communication et de l'information (TIC) à la portée des enfants et des personnes atteintes d'autisme, à diffuser l'importance du respect de la vie privée, à apprendre comment réduire et maîtriser notre empreinte numérique et à proposer des services d'informatique décisionnelle aux TLD.