fr

La GNSO de l’ICANN lance un appel à manifestations d’intérêt pour présider l’EPDP consacré aux IDN

LOS ANGELES - 2 juin 2021

Le Conseil de l’Organisation de soutien aux extensions génériques (GNSO) de la Société pour l’attribution des noms de domaines et des numéros sur Internet (ICANN) a annoncé aujourd’hui le lancement d’un appel à manifestations d’intérêt pour présider l’équipe chargée du processus accéléré d’élaboration de politiques (EPDP) qui se penchera sur des thématiques liées aux noms de domaine internationalisés (IDN). Les candidats intéressés sont invités à lire le document relatif aux manifestations d’intérêt avant de déposer leur candidature. Ce document contient la description du poste, des informations sur l’expérience et les compétences requises, ainsi que des détails sur le processus de sélection.

La date limite de dépôt des manifestations d’intérêt est le vendredi 25 Juin à 23h59 UTC.

Les manifestations d’intérêt sont à envoyer à gnso-secs@icann.org. En nous communiquant vos données personnelles, vous acceptez qu’elles seront traitées conformément à la politique en matière de vie privée de l’ICANN et vous consentez à vous conformer aux conditions de service en ligne.

Contexte

Le 25 septembre 2010, le Conseil d’administration a décidé qu’ « aucune variante de gTLD ne serait déléguée dans le cadre du Programme des nouveaux gTLD jusqu'à ce que des solutions appropriées de gestion des variantes ne soient développées ». Deux principales difficultés avaient été identifiées dans le Rapport thématique intégré.

  1. L’absence d’une définition acceptée de ce que constitue une relation de variante entre des étiquettes de premier niveau.
  2. L’absence d’un mécanisme de « gestion de variantes » pour le premier niveau.

Pour répondre à la première difficulté, un groupe de contributeurs a mis au point la procédure pour développer et maintenir des règles de génération d’étiquettes pour la zone racine relatives aux étiquettes pour les noms de domaine internationalisés dans les applications, qui a donné lieu à la création des règles de génération d’étiquettes pour la zone racine (RZ-LGR). Pour répondre à la deuxième difficulté identifiée, l’organisation ICANN a élaboré un ensemble de recommandations (Document de l’organisation ICANN) pour l’allocation de variantes IDN d’étiquettes de noms de domaine de premier niveau (TLD), qui ont été adoptées par le Conseil d’administration de l’ICANN en mars 2019. En janvier 2020, le Conseil d’administration de l’ICANN a approuvé les recommandations pour l’utilisation technique des RZ-LGR (Recommandations du Groupe d’étude technique [TSG]), qui portent sur l’utilisation des RZ-LGR pour déterminer les TLD IDN valides et leurs étiquettes de variantes. Afin de faciliter la délégation de variantes de noms de domaine génériques de premier niveau (gTLD) dans la zone racine, le Conseil d’administration de l’ICANN a demandé à la GNSO et à l’Organisation de soutien aux extensions géographiques (ccNSO) de prendre en considération ces recommandations lors de l’élaboration de leurs politiques respectives pour définir et gérer les variantes IDN des TLD actuels ainsi que des TLD futurs pouvant faire l’objet de candidatures.

En février 2021, le Conseil de la GNSO a adopté le Rapport final du PDP de la GNSO relatif à des procédures pour des séries ultérieures de nouveaux gTLD (SubPro) et l’a soumis au Conseil d’administration de l’ICANN pour adoption. Les recommandations du PDP SubPro relatives à la thématique 25 portent sur les IDN. Elles ont été élaborées en se basant sur le travail préalable effectué par rapport aux IDN, en particulier sur le Document de l’organisation ICANN et les Recommandations du TSG.

Le 20 mai 2021, le Conseil de la GNSO a décidé de lancer un EPDP consacré aux IDN et a adopté la charte de l’équipe EPDP, chargée de présenter au Conseil de la GNSO des recommandations de politiques concernant :

  1. la définition de tous les gTLD et la gestion des étiquettes de variantes ;
  2. la future mise à jour des directives pour la mise en œuvre des IDN auxquelles doivent se conformer les parties contractantes.

L'équipe EPDP doit élaborer ses recommandations en s’appuyant sur l’ensemble des travaux de politique, de recherche et d’analyse existants sur les IDN, en mettant l’accent sur les recommandations du PDP SubPro. La charte comporte un total de 48 questions regroupées sous sept grandes thématiques, qui vont de la règle établissant l’exigence d’une même entité pour le premier et le deuxième niveau, aux modifications des politiques et des procédures de l’ICANN relatives aux IDN. La charte inclut également un modèle représentatif ouvert pour l’équipe EPDP, avec des membres, des participants et des observateurs. Ce modèle est conçu pour permettre à l’équipe EPDP de mener à bien son travail de manière efficace, tout en créant des opportunités pour une participation communautaire plus large.

À l’occasion de l’ICANN71, une séance de sensibilisation sera organisée le lundi 14 juin 2021, de 16h30 à 17h30 (CEST), afin de fournir des informations supplémentaires sur l’EPDP et en particulier sur sa mission, son champ d'intervention et les possibilités de participation à son travail.

À propos de l’ICANN

La mission de l’ICANN est de garantir un Internet mondial sûr, stable et unifié. Pour contacter une personne sur Internet, vous devez saisir une adresse sur votre ordinateur ou autre dispositif : un nom ou un numéro. Cette adresse doit être unique pour permettre aux ordinateurs de s'identifier entre eux. L'ICANN coordonne ces identificateurs uniques à l'échelle mondiale. La société ICANN a été fondée en 1998 en tant qu’organisation à but non lucratif, reconnue d’utilité publique. Elle rassemble au sein de sa communauté des participants du monde entier.